Le technicien, le manager et l’entrepreneur

Apprendre à jongler avec ces 3 casquettes, c’est le prix à payer quand on est entrepreneur. C’est une tâche très complexe qu’il faut effectuer tout au long de son parcours d’indépendant.  

les 3 rôles de l’indépendant

Lorsqu’on travaille pour soi, il est très important de revêtir 3 costumes :  

  • Celui de l’entrepreneur 
  • Celui du manager 
  • Celui du technicien 
  1. L’entrepreneur 

L’entrepreneur est notre personnalité créative. Toujours au sommet de sa forme face à l’inconnu, quand on doit forcer le destin et transformer le chaos en harmonie. 

C’est celui qui vit dans le futur, jamais dans le passé et rarement dans le présent. 

Il est plus heureux lorsqu’il est libre de construire des concepts et il adore commencer ses phrases avec “et si”. 

  1. Le manager 

Le manager, c’est la personnalité pragmatique. Sans manager, il n’y a pas de planification, il n’y a pas d’ordre et pas de prévisibilité possible.  

C’est celui qui passe après l’entrepreneur pour ranger le désordre qu’aura mis notre personnalité créative. 

C’est la tension entre la vision de l’entrepreneur et le pragmatisme du manager qui crée la synthèse à l’origine de tous les grands travaux. 

  1. Le technicien 

Le technicien c’est le créateur et le “faiseur”. C’est celui qui aime bricoler : il monte et remonte. Pour le technicien, il ne s’agit pas de rêver et de créer mais de faire. Là où l’entrepreneur s’épanouit dans le futur et le manager s’accroche de façon compulsive au passé, le technicien lui vit pleinement dans le présent. 

Le technicien, c’est vous lorsque vous exercez votre cœur de métier. Pour ma part, je suis technicienne lorsque j’écris mes articles.  

Passer d’un rôle à l’autre. 

Lorsque je vous décris tout ça, il faut que vous tentiez de réfléchir au rôle qui vous sied le mieux ?  Qu’est-ce qui est le plus simple pour vous ? Dans quel rôle est-ce que vous vous sentez le plus à l’aise ? 

La majorité des personnes sont des techniciens. Moi je m’épanouis en tant entrepreneur. J’adore tester de nouvelles choses mais ça rend parfois mon organisation très bancale. Je passe d’une idée à l’autre et j’ai du mal à me concentrer sur mes projets déjà existants. Il est indispensable d’améliorer mon côté “manager” et “technicien” si je veux augmenter mon chiffre d’affaires et améliorer mes performances

Il est très difficile de réussir à jongler avec ces rôles lorsqu’on est entrepreneur et ça peut même constituer la base des échecs répétitifs des indépendants qui se lancent.  

Pour réussir, il faut se fixer une méthodologie et se donner des moments où on joue un rôle clairement établi.  

Bonne chance et bon travail !  

Cet article est en très grande partie inspiré du livre “e-myth, le mythe de l’entrepreneur revisité”.  

Je vous conseille vivement la lecture de ce livre si vous souhaitez en savoir plus.  

livre Michael Gerber

2 Comments

Répondre à marlytbn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s